Marre d'avoir la batterie de votre téléphone à plat en plein milieu de votre randonnée ? Testez l'énergie solaire.

Quand on part plusieurs jours, la question de l’énergie électrique reste sur toutes les lèvres. A moins de s’orienter encore à la carte IGN (mais sur un grand tour ça fait lourd en papier), on a forcément besoin d’emporter un appareil GPS avec soit. Si comme moi, votre smartphone est l’outil à tout faire, vous aurez sans doute besoin de le recharger en cours de route.

Economiser

C’est le leitmotiv ! Il faut économiser et couper tout ce qui consomme et ce qui est inutile. Pensez à bien régler les extinctions automatiques des écrans. Ce n’est pas la peine de les laisser éclairer plus qu’il ne faut. Enfin, sur mon smartphone, je coupe tous les réseaux : wifi, Bluetooth et même téléphone. Je bascule en mode avion tout le temps. Attention, car quand on active le réseau, cela consomme beaucoup ! Surtout en montagne quand le réseau est mauvais. Oubliez les connexions aux réseaux sociaux pendant votre périple, Facebook et Insta sont la plaie pour les batteries.

Charge à 100%

C’est un détail, mais parfois, si on calcule mal son coup, on peut démarrer le trip avec une batterie qui n’est pas chargée à 100%. On peut avoir besoin de son téléphone pour une navigation en voiture, un appel… Bref, quoi qu’il arrive, vous devez commencer sur le vélo avec un appareil pleinement chargé. Il faut y penser !

un homme sur un vélo

Une batterie externe

Actuellement, il existe des batteries externes de toutes les capacités. Donc bien entendu, il est possible d’emmener un accu avec une grosse capacité, mais alors attention au poids ! Et puis, on arrivera vite à épuisement de cette batterie, il faudra prévoir de la recharger. Je vous conseille de regarder la consommation des appareils que vous emmenez et que vous avez besoin de charger. Un iPhone par exemple c’est plus de 3000 mAh. Il est alors plus intelligent de prendre une batterie qui tourne autour de la capacité de votre appareil.

Le panneau solaire

J’ai testé à plusieurs reprises un panneau solaire attaché sur mon sac-à-dos. Et je peux dire que je suis assez bluffé du résultat. Certes, il ne faut pas n’importe quel panneau basique mais ça marche. Le principe consiste à brancher la batterie externe sur le panneau pour qu’elle se recharge dès que possible. J’ai essayé de brancher directement mon smartphone dessus, mais quand le panneau est peu éclairé, l’intensité est si faible que l’iPhone ne se charge plus. Et quand le soleil revient, il faut débrancher et rebrancher l’appareil pour qu’il se remette en charge. C’est un inconvénient de ces appareils qui n’apprécient pas les faibles courants de charge. Voilà pourquoi en branchant directement la batterie sur le panneau, je n’ai eu aucun souci !

RÉDACTEUR : CÉDRIC TASSAN

Suivez-le sur instagram : https://www.instagram.com/cedrictassan83/

X
Ce site utilise des cookies
En savoir plus
Accepter