Destination Nature

Réparer une crevaison

La réparation optimisée de votre chambre à air 

Cet été, pas de temps à perdre 

Destinations Nature et son partenaire la Fédération Française de Cyclotourisme, vous apportent des conseils & astuces en cas de crevaison ! 

La crevaison est la hantise de n'importe quel cycliste. Il n'est pas vraiment possible de la prévoir, néanmoins nous vous apporterons ici quelques conseils pour gagner du temps ! 

- Trouver la cause de la crevaison :

Il faut tout d'abord éviter de continuer à rouler lorsque vous crevez. Si la chambre à air se perce, il est donc conseillé de s'arrêter. Cela peut être très mauvais pour votre vélo de rouler sur la jante qui se déformera sous la pression.  Rouler sur un pneu crevé peut aussi faire sortir la chambre à air sur un côté du pneumatique et s’enrouler autour de votre cassette : il en résultera un arrêt brusque du vélo avec chute assurée de son pilote !

==> jante en aluminium :  il est nécéssaire d'avoir deux démonte-pneus rigides à insérer dans le creux de la jante.

Attrapez le talon du pneu et le soulever vers l’extérieur de la jante. Commencez par un des côtés de la jante mais toujours au niveau de la valve. Il faut tout d'abord dévisser totalement l’écrou de la valve pour que cette dernière remonte dans le pneu et laisse plus de place pour effectuer la manoeuvre.

Servez-vous du deuxième démonte-pneu pour ouvrir plus largement le pneu et ainsi avoir accès à la chambre à air. Sortez complètement la chambre à air et lancez-vous dans l’identification des causes de la crevaison.

Ce qui le plus simple pour vous, c'est de détécter l'objet ou l'élément qui a transpercé le pneu et la chambre à air. Votre mission est de le retirer. Si cela n'est pas possible, l'objet de la crevaison se trouve à l'intérieur. 

Astuce : Prévoir un petit nécéssaire de réparation avant de partir en ballade (avec une pince à épiler ou une pointe très fine).

 - La phase de réparation : 

Suite à la découvrte de la cause de crevaison, il faut remettre la chambre à air.  Pré-gonflez la pour qu’elle prenne une forme bien arrondie mais souple afin de faciliter l’insertion de cette chambre à air dans le pneu mais également pour éviter de la pincer avec un démonte-pneu lors du remontage. Il faut ensuite insérer la chambre à air. Il faut qu'elle soit intégrée de façon régulière pour qu'elle ne déborde pas sur la jante. Replacez le côté ouvert du pneu dans la jante. Pour faciliter ce montage, terminez par la valve. 

Regonflez la chambre à air en surveillant que le pneu soit uniformément positionné sur le pourtour de la jante. Servez-vous du petit liseré sur les flancs du pneu pour « jauger » la régularité du montage. Gonflez maintenant à la pression adaptée.

Faites tourner la roue en tenant l’axe de la roue pour voir si le pneu n’est pas « voilé ». Si le pneu n’est pas uniformément positionné sur la jante, dégonflez le pneu à la moitié de la pression que vous avez initialement mise et déplacez les flancs du pneu pour qu’il trouve une place parfaite sur la jante.