Beerunneuse

Publié le par Emilie Teston - mis à jour le

Beerunneuse sera présente sur le salon Destinations Nature 2022 !

PRÉSENTEZ-VOUS

Je suis Christelle Girard, ultra traileuse et fan de sports outdoors. Je dirige une entreprise de formation en communication écrite et suis aussi enseignante de running yoga et yoga vinyasa.

Je pratique plusieurs sports en extérieur, au cœur de la nature, comme le trail, la natation en eau libre, le stand up paddle, le vélo, le triathlon, la marche, qui contribuent à mon équilibre.

 

Partir courir avec un sac à dos dans un pays inconnu est un véritable bonheur : j’ai ainsi vécu diverses aventures au Kenya, en Inde et au Mexique où j’ai couru l’ultra run Raramuri contre les Indiens Tahamuras, réputés les plus rapides au monde. J’y ai rencontré notamment Arnulfo, ce grand champion qui fait la couverture de Born to run.

J’écris des piges pour divers magazines sportifs, mais raconte aussi mes aventures sur mon blog et sur mon compte Instagram Beerunneuse.

SI VOUS DEVIEZ CHOISIR UNE DESTINATION, LAQUELLE CHOISIREZ-VOUS ET POURQUOI ?

Ma prochaine destination ? N’importe laquelle, tant que je me retrouve au milieu de vastes étendues, avec de superbes paysages, une faune et une flore riches, et sans la moindre trace d’urbanisation !

Je rêve d’aller en Mongolie depuis des années, mais le Covid a bouleversé mes projets : la variété des paysages m’attire, ces régions désertes, aller à la rencontre aussi d’hommes qui vivent en union complète avec cette nature.

QUEL EST VOTRE MEILLEUR SOUVENIR/ANECDOTE LORS DE VOTRE VOYAGE ?

Difficile de répondre, car chaque voyage a son lot d’anecdotes et de souvenirs qui viennent se graver dans la tête.

Mais il y a celui d’une rencontre très forte, alors que je faisais un ultra trail de 190 km dans un canyon mexicain habité uniquement par un peuple d’indiens, brûlé par un soleil ardent. Avec une autre coureuse, nous nous sommes perdues dans la nuit, impossible de retrouver le fameux CP pour contrôler que tout allait bien. Le mental a été mis à rude épreuve, entre hallucinations, fatigue, etc. Soudain, nous arrivons sur un petit campement où une famille d’indiens est endormie. En nous voyant arriver, ils ont tout de suite allumé un feu, préparé quelque chose à boire. Incroyable cette générosité au milieu de la pampa ! Quelques heures après, en quittant le camp, j’ai souvenir du sourire généreux de la vieille femme qui a pris soin de moi, de nos embrassades, et du lever de soleil extraordinaire sur ces roches dressées au milieu de nulle part.

J’ai aussi le souvenir d’une attaque de singes en Inde qui voulaient prendre mes victuailles alors que j’avais fait une pause ! Il a fallu jeter au loin quelques peaux de bananes pour qu’ils déguerpissent.

QUELS SONT VOS 3 MEILLEURS CONSEILS POUR LES AVENTURIERS QUI VEULENT VOUS IMITER ?

  • Oser : jamais je n’aurais pensé prendre dans ma vie autant de plaisir à m’immerger en pleine nature, parfois seule (quel bonheur de marcher seule en plein désert de nuit, sous la voûte céleste !), avec le minimum dans mon sac à dos, au milieu de nulle part. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je me sens plus en sécurité parfois que parmi mes semblables.
  • Savourer : ces expériences sont très riches et singulières. Dans les moments délicats de ma vie, elles m’ont souvent aidée à me ressourcer et à me reconstruire. J’ai comme des images ressources. Lors de mes méditations, j’ai souvent des visualisations de ces aventures, d’endroits où j’ai connu la sérénité. Il faut aussi parfois se laisser porter, ne pas tout planifier.
  • Préparer : partir à l’aventure exige de bien se connaître et ne se fait pas inconsciemment. Il faut savoir gérer les coups de mou, car les émotions font souvent les montagnes russes. Il n’y a pas que la logistique de l’aventure, mais aussi la préparation mentale et physique. Anticiper les imprévus fait aussi partie de l’aventure, la capacité d’adaptation.

QUEL EST VOTRE PROCHAIN PROJET ?

Il y en a tellement ! Le Covid en a retardé plusieurs, notamment un ultra trail en Mongolie qui devrait se dérouler en juin, si mon travail me le permet. J’en rêve depuis des années.

Je compte aussi refaire un triathlon (j’ai fait mon premier en 2021 à Deauville). Mais j’ai aussi un autre projet avec une amie sur une période assez longue, au cœur de la nature, cet été, qui devrait me combler…

QUELQUE CHOSE À AJOUTER ?

Rendez-vous sur le salon Destination Nature pour vibrer aventure et échanger.

 

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Mon bloghttp://beerunneuse.com/

Instagramhttps://www.instagram.com/accounts/login/?next=/beerunneuse/

Facebookhttps://www.facebook.com/beerunneuse/

Twitterhttps://twitter.com/beerunneuse

  

Crédits photos : Beerunneuse